Tombe des Bondidiers

Le randonneur découvrira par hasard a l'écart du sentier cette tombe face au cirque quand a l'explication il n'y en a aucune sur place, dommage..

   

 Louis Le Bondidier est enterré provisoirement au cimetière de Lourdes, avant d’être transféré – selon ses volontés – sur le turon de la Courade, à Gavarnie, au pied du cirque fameux et aux cotés de Franz Schrader ; il y sera rejoint en mai 1960 par son épouse Margalide




Du 19 juillet au 17 août 1906, Louis et Margalide ascensionnent successivement le Besiberri, la Maladeta, les Posets, réalisant cinq premières, pic Margalide, pic Maudit, pic d'Espadas, pic Beraldi, pic des Tourets. Le récit de cette équipée, publié dans le Bulletin pyrénéen


En 1908, il organise le premier concours de ski aux Pyrénées, à Payolle. Pour l'occasion, Margalide est la première femme à pratiquer le ski dans les Pyrénées




Louis Le Bondidier consacre son temps à jeter les bases de son grand projet : le musée pyrénéen. Sa considérable bibliothèque personnelle, et ses collections qu'il enrichit de jour en jour, achetant des milliers d'objets aux paysans ou en salle des ventes, en constitueront le noyau. Il a un local en vue pour accueillir le musée : le vieux château fort de Lourdes, alors quelque peu à l'abandon.




Sources

http://www.revue-pyrenees.com/spip.php?rubrique118

https://fr.wikipedia.org/wiki/Margalide_et_Louis_Le_Bondidier